Publications

 

Lyons Andelle Le Mag' N°8


Programme "La fête du sport"


Le guide touristique Lyons Andelle


L'Agenda de l'Office de tourisme Lyons Andelle : juillet 2019


Guide des associations 2017-2018


 
 

Histoire et patrimoine

Comme on peut le voir sur ce plan extrait d'une carte de Cassini, la topographie de Lyons-la-Forêt est fortement influencée par son histoire.

D'abord un village dans un vallon, au bord d'une rivière dès l'époque néolithique. De nombreux outils dont une petite partie visible à la Mairie l'attestent, trouvés notamment sur le plateau de Hideuse, à la Bosse, aux Taisnières et Saint Paul.

Puis au début du 1er siècle, l'occupation romaine conduit à l'édification d'un véritable habitat. Les fouilles du XXème siècle effectuées par le docteur Marc Adrien Dollfus confirment que les premières habitations gallo-romaines se trouvaient dans le quartier du Bout-de-Bas, de chaque côté de la Lieure, non loin de l'église. On y a situé un théâtre gallo-romain  qui pouvait contenir jusqu'à 2000 places !

Le centre du village ne se déplaçat là où il se trouve aujourd'hui que lors de la construction d'une résidence royale par Henri 1er d'Angleterre au début du XIIème siècle, alors que les premières  pierres de l'église étaient déjà posées, justifiant à la fois sa localisation excentrée, à l'extérieur des remparts, et sa structure défensive (clocher en hache) .

La place de la Halle, les rues autour (rue de l'Hotel de Ville, rue de la Rougemare, rue d'Enfer...) et les maisons qui y sont adossées figurent aujourd'hui ce qui fut un chateau entouré de remparts et qui donnent à Lyons un charme si particulier.

 

 

Lyons fut donc durant tout le Moyen-Âge une cité royale. Henri 1er Beauclerc (1068-1135) y fit construire un château royal qui sera détruit à la fin de la Guerre de Cent Ans (1436). Richard Coeur de Lion, Philippe Auguste, Louis IX (Saint Louis), Philippe Le Bel seront parmi ceux qui viendront à Lyons pour s'y consacrer à la passion de la chasse, mais aussi y gouverner. On dénombre pas moins de 110 chartes royales adoptées entre 1050 et 1298 au château.

Charles IX (1550-1574) sera le dernier roi à y séjourner régulièrement. Le pouvoir royal ne remettra jamais en cause l'unité administrative du Pays de Lyons. Après les guerres de religion Lyons passera par les maisons d'Este, puis des Savoie-Nemours pour revenir à Louis XIV. C'est le duc de Penthièvre (1725-1793) qui sera le dernier seigneur de Lyons.

Lyons exercera les pouvoirs économique et judiciaire sur un territoire de 450 km² jusqu'en 1790 où la Révolution Française fera disparaître l'unité administrative du Pays en créant les départements. Lyons compte alors 1650 habitants.

Patrimoine :

La commune compte 11 éléments de patrimoine dits remarquables ou ISMH.

On notera l'église Saint-Denis, l'ancien Hôtel de la Maréchaussée, l'ancien Couvent de Bénédictines de Saint-Charles, l'Hôtel de Ville, la Halle, le Fresne & Studio dit de Maurice Ravel, le Monument aux Morts, l'ancien Couvent des Cordeliers, la Maison Benserade, le square des Trois Moulins...

A 5 kms de Lyons, au coeur de la forêt, l'abbaye de Mortemer et ses vestiges sont intimement liés à l'histoire de Lyons.

Retour vers haut de page

 

Agenda

 
 

Informations pratiques

 

Infos pratiques

MAIRIE
20, rue de l'Hôtel de Ville
BP 50 - 27480 - Lyons-la-Forêt

Tél. : 02 32 49 60 87
Fax : 02 77 41 05 47

Nous écrire
 
Horaires :
Lundi, mercredi, vendredi de 9h à 12h30
Mardi de 14h à 17h30
Jeudi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30
Samedi de 10h à 12h